Troubles du cerveau

Réadaptation neurologique lors de trouble du cerveau

Les interventions en physiothérapie et en kinésiologie neurologique ainsi que les approches complémentaires comme la robot-thérapie développées par Neuro-Concept, favorisent la récupération motrice chez les personnes adultes ou enfants présentant un trouble du cerveau après traumatisme (traumatisme cranio-cérébral) ou post-chirurgie (ablation de certaines zones du cerveau suite à diagnostic de tumeur ou épilepsie sévère par exemple) et peuvent aider à une reprise progressive vers la vie de tous les jours.

«Le Traumatisme cranio-cérébral (TCC) est un traumatisme causant une destruction ou une dysfonction du système nerveux intracrânien… Pour qu’il y ait traumatisme cranio-cérébral, il faut que le cerveau ait été secoué ou frappé directement et que les cellules cérébrales ou neurones et leurs prolongements (axones) aient été endommagés… Le traumatisme cranio-cérébral provoque généralement un changement soudain de l’état de conscience dont la gravité et la durée sont variables (changement qui peut aller d’une confusion minime à un coma profond).» (Définition issue de la Société de l’Assurance Automobile du Québec)

Les conséquences d’un traumatisme crânien varient selon la zone du cerveau affectée, la gravité du traumatisme cranio-cérébral, l’âge de la personne, ses antécédents, les soins et le support reçus, etc. On distingue toutefois 3 niveaux: léger, modéré, sévère.

Par ailleurs, l’ablation de tumeur cérébrale ou d’un hémisphère dans le traitement de l’épilepsie sévère chez l’enfant peuvent aussi entrainer des conséquences neurologiques plus ou moins sévères souvent caractérisées par des troubles cognitifs et/ou par une paralysie partielle ou totale d’un ou plusieurs membres pouvant être associée à une perte de sensibilité. Ces effets secondaires peuvent être réduits avec une prise en charge globale en physiothérapie neurologique: rééducation des troubles moteurs et/ou sensitifs et rééducation des fonctions cognitives (capacités à comprendre et à exécuter) dans le but d’un retour des capacités fonctionnelles, d’une réinsertion dans le travail et augmenter la participation sociale.

Enfin un accompagnement en kinésiologie neurologique par une reprise progressive de l‘activité physique est conseillée chez les personnes ayant subi un TCCsouffrant de trouble au cerveau. Il est important que l’encadrement soit adéquat et que la prise en charge soit adaptée.

Notre équipe de professionnels saura vous accompagner vers votre objectif

Prenez un rendez-vous